• Créer des "Champs d’idées" à l’Expo Milano 2015

Créer des "Champs d’idées" à l’Expo Milano 2015

L’une des queues les plus longues de l’exposition se trouvait devant le pavillon allemand. Intitulé « Fields of Ideas », le pavillon a eu recours à certaines techniques de projection parmis les plus récentes pour créer une expérience interactive, appréciée par les petits et les grands. 

« Fields of Ideas » fut une réalisation du ministère fédéral allemand de l’Économie et de l’énergie, mais l’organisation et le fonctionnement du pavillon allemand à l’Expo Milano 2015 de Milan furent confiés à Messe Frankfurt.

La conception, la planification et la mise en œuvre du pavillon allemand ont été prises en charge par ARGE, un consortium regroupant Milla & Partner (Stuttgart), Schmidhuber (Munich) et Nüssli Deutschland (Roth, près de Nuremberg). Milla & Partner était chargé de créer le contenu, de même que de concevoir l’exposition et les médias. Schmidhuber était responsable de la conception spatiale du pavillon, de son architecture et de la planification générale, tandis que Nüssli s’occupait de la gestion du projet et de la construction. 

Au plus fort de l’affluence, le pavillon accueillait 16 000 personnes par jour. Chaque visiteur a reçu son propre SeedBoard personnel, un outil aussi surprenant qu’innovant, qui l’impliquait activement de manière ludique. Le SeedBoard servait d’écran pour afficher du texte, des images, des films et des jeux. Les visiteurs l’utilisaient pour lancer l’exposition et suivre le parcours.  

Le contenu était projeté à l’aide de projecteurs 1DLP PT-DZ570 de Panasonic associés à la technologie sensorielle d’Optitrack.

En plaçant le SeedBoard sous l’une des 19 stations, trois visiteurs pouvaient visualiser simultanément des contenus personnalisés en fonction de leur langue, qui étaient dictés par une formation de points sur le SeedBoard et la position du SeedBoard.

Soulever le SeedBoard faisait avancer le contenu. Cette technologie a été utilisée très intelligemment sur une ligne chronologique présentant la régénération du lac de Constance pour afficher les efforts fournis au cours des 5 dernières décennies pour nettoyer l’eau du lac. 

Avec un concept si novateur, il était important que les visiteurs voient une brève démonstration du fonctionnement de cette technologie. Pour cela, le pavillon recevait d’abord ses hôtes dans un hall d’accueil. Là, les visiteurs rencontraient pour la première fois des ambassadeurs qui leurs présentaient l’exposition.

On leur expliquait alors le fonctionnement du SeedBoard à l’aide de sept projecteurs à LED et laser PT-RZ470. L’excellente luminosité des projecteurs et 20 000 heures de fonctionnement sans maintenance ont garanti une utilisation sans interruption pendant les six mois d’ouverture de l’exposition.

Des ambassadeurs accueillaient les visiteurs et transmettaient ensemble le message suivant, qui était aussi la devise de l’exposition : « Soyez actifs ! »

Deux parapluies, reliés à un seul projecteur 1DLP™PT-DZ680 d’un éclairage de 6000 lumens, constituent un exemple de la nature « active » du pavillon. Lorsque les visiteurs ouvraient les parapluies, le contenu était alors projeté en leur centre de manière à être visible depuis dessous.

Là encore, la technologie sensorielle d’Optitrack était utilisée. La luminosité jouait un rôle essentiel ici, puisque les parapluies étaient placés dans un espace fortement exposé à la lumière du jour. Le projecteur affichait parfaitement le contenu, tandis que la rotation du parapluie entraînait la lecture du contenu.

Enfin, deux autres projecteurs PT-DZ570 étaient placés dans deux dômes en forme de coupole. Les visiteurs étaient encouragés à rentrer dans les dômes et à agiter leurs mains devant la projection pour interagir avec le contenu.

Eva Reinsch, chef de projet chez Milla & Partner, a déclaré : « Les projecteurs étaient une partie très importante du projet. Nous disposons de peu de temps en dehors des heures d’ouverture pour effectuer la maintenance. L’excellente fiabilité des projecteurs Panasonic était donc primordiale. » 

« Le hall d’accueil avant l’exposition préparait au reste du pavillon. Nous devions donc faire bonne impression. Employer une technologie de projection hybride à LED et laser et à faible consommation d’énergie assurait non seulement une excellente qualité d’image, mais correspondait aussi aux thèmes de durabilité du pavillon et, plus largement, de l’exposition. »

Lors de l’Expo 2015, l’Allemagne a présentée un espace débordant d’idées et de solutions. Elle a dépeint l’agriculture à la fois comme un secteur moderne, fort et comme un aspect intrinsèque de son paysage culturel. 

Marion Conrady, attachée de presse du pavillon allemand, a expliqué : « Nous sommes restés fidèles aux thèmes centraux de l’Expo, à savoir ‹ Nourrir la planète, énergie pour la vie ›. L’Allemagne a la capacité de devenir un leader dans le développement de solutions durables pour l’avenir. Nous avons exposé quelques idées innovantes dans le pavillon et, en incluant des éléments interactifs, nous avons exhorté les gens à ‹ être actifs ! › non seulement dans le pavillon avec les SeedBoards, mais aussi en rentrant chez eux. »

« À certains moments, les visiteurs devaient attendre vraiment longtemps avant d’entrer dans le pavillon. Si, une fois à l’intérieur, ils trouvaient une exposition qui ne fonctionnait pas ou qui n’était pas attirante, cela aurait été une énorme déception. Milla & Partner a combiné à la perfection l’amusement et le savoir. Nous sommes ravis de la réaction des visiteurs tout au long de l’Expo », a ajouté Marion Conrady.